Retour aux articles

Le vin dans l’art30 janvier 2017
Actualités - par Benoit Chavanne

Le vin dans l’art comme représentation artistique ou le vin et l’art comme accompagnement sont deux scénarios distincts mais qui attisent notre imagination.

L’art et le vin stimulent nos sens et nos pulsions. Comme l’art, le vin est création.

Ils sont étroitement liés dans la mesure où le vin nous rappelle l’art. En effet, il fait échos à cette sensibilité artistique qui découle de sa création et que l’on retrouve aussi bien dans les œuvres que dans les vins.

Chaque vigneron cultive ses vignes comme un peintre dessine sa propre œuvre. L’artiste est méticuleux, il observe, analyse, suit son instinct pour produire l’œuvre qu’il se représente et qui sera unique.

 

Auguste Renoir dans Le Déjeuner des canotiers (1881) représente dans son œuvre impressionniste le plaisir de mêler le vin à la peinture, plaisir que l’on retrouve dans le tableau et qui est partagé entre les convives.

 

 

 

 

Aimant la vigne et le vin il a également su représenter avec parcimonie dans Les vignes à Cagnes (1908), l’esprit des vignes tel qui les voyait en Provence, avec des touches rosées-marrons rappelant les couleurs de la région qu’il appréciait tant.

 

 

C’est pourquoi nous faisons du vin une œuvre d’art car il représente notre personnalité. On cherche l’œuvre qui nous parle comme on cherche un vin qui nous correspond. Une quintessence unique et mystérieuse.

Le vin présent dans les œuvres est souvent représenté dans des moments festifs, de partage ou d’ivresse ou bien durant des rituels où on donne au vin un côté plus religieux, biblique.

 

Comme dans le tableau Bacchus peint par Caravage (1595), où le vin est       représenté comme un élixir sacré. Le tableau fait ressortir toute la beauté et le sacré du vin. Le vin est ainsi utilisé depuis des siècles comme un élément fondamental et sacramental pour exalter la créativité des artistes.

 

 

 

 

Une autre façon de retrouver le vin est de le déguster et de l’apprécier tout en contemplant et explorant une œuvre d’art. La toile nous raconte une histoire, nous transmet des émotions, des sentiments comme le vin nourrit notre attention et notre imagination. Notre fantaisie fait le reste…

Art et vin finalement se ressemble et se complète parfaitement. Comme le disait l’écrivain et poète français André Suarès « L’art est le lieu de la liberté parfaite » comme le vin procure une ivresse créatrice et libératrice.

 

Pauline Mignot


Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.