Retour aux articles

Qui a dit que les champagnes vieillissaient mal… ?24 mars 2016
Actualités - par Benoit Chavanne

Stop aux idées reçues !

Le Champagne gagne-t-il donc à vieillir, sur le modèle des autres vins ?

La réponse est oui … mais à nuancer !

La grande majorité des champagnes ne gagnent pas vraiment à rester en cave plus de deux ans. Seul un Champagne de qualité et vinifié avec cette volonté de vieillissement se bonifie réellement avec le temps.

La qualité des raisins, du terroir, du travail des hommes sont le gage d’un Champagne capable de vieillir de 5 à 10 ans pour être dégusté à son apogée. A noter que les Champagnes issus des cépages Pinot noir ou Chardonnay vieillissent souvent mieux que ceux issus du Pinot Meunier.
En traversant les âges, ils gagnent en saveur, en finesse et en persistance.

Seules de très rares exceptions traversent les âges avec grandeur et noblesse.

Parmi elles, le Champagne Salon fondée en 1911 par Aimé Salon.

Son secret :

• Un seul homme – Aimé Salon (1867-1943)
• Un seul terroir – La côte des Blancs
• Un seul cru – Le Mesnil-sur-Oger
• Un seul cépage – le chardonnay – sans aucun assemblage donc
• Une seule année (pas de vins de réserve. Seules les bonnes années sont vinifiées)

C’est pourquoi seulement 37 millésimes ont été produits au cours du XXème siècle…

La volonté d’Aimé Salon : ‘‘Produire le meilleur des Champagnes’’ avec une exigence de qualité incomparable. Le Champagne Salon est élaboré avec le raisin issu des meilleures parcelles plantées en Chardonnay, au Mesnil-sur-Oger, il est conservé en cave en moyenne dix ans, et le millésime n’est produit que si la qualité est jugée parfaite.

 


Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.