Retour aux articles

On boit quoi avec…des Saint Jacques au beurre d’orange et de gingembre ?03 mars 2015
On boit quoi ? - par Benoit Chavanne

saint jacques

Une recette aux saveurs exotiques qui me vient d’une amie sud africaine. Un régal. Que dis-je, un délice. Le sucré de l’orange avec sa pointe d’acidité. Le piquant du gingembre, juste ce qu’il faut pour relever le mets sans y trouver le feu. Le moelleux de la Saint Jacques et son goût si délicat. Un plat à découvrir et faire découvrir, encore et encore, pour flatter les plus fins palais.

Ingrédients pour 4 personnes

12 noix de saint Jacques
1 orange acidulée
150 g. de beurre
1 gros morceau de gingembre
2 càs d’huile d’olive
Quelques branches de coriandre
Quelques tranches de gingembre confit
sel
poivre

Le challenge de cette recette est de trouver le bon équilibre entre le piquant du gingembre et l’acidité de l’orange. N’hésitez pas à goûter et à vous laisser porter par vos papilles !

Râpez le gingembre finement et ajoutez-y le jus de l’orange. Faites réduire. Lorsqu’il reste l’équivalent de deux bonnes cuillères à soupe, ajoutez le beurre en morceaux et fouettez jusqu’à épaississement. Pendant ce temps, faites revenir les noix de Saint Jacques 2 minutes sur chaque face. Elles doivent rester tendres et fondantes. Disposez trois noix de Saint Jacques par assiette, accompagnées de coriandre fraîche et d’un peu de beurre au gingembre parsemé de gingembre confit. Servez le reste de beurre à part. A savourer avec une purée de panais, ou un riz thai.

Et pour sublimer cette recette simple aux arômes délicieusement complexes, nous choisirons un champagne. Un Laurent Perrier pour moi, car j’en reviens. Il m’apparaît comme une évidence qu’avec ce plat noble, j’ai besoin d’un champagne racé comme la cuvée Grand Siècle de Laurent Perrier. J’aime cet assemblage de vins complémentaires issus des plus grands crus et des meilleures années de cette maison qu’on ne présente plus.


Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.